3 notions pour identifier le vent idéal pour apprendre le kitesurf

Trouver un bon spot et avoir de bonnes conditions météo pour apprendre le kitesurf n’est pas toujours chose aisée. On planifie, on book le AirBnb et en dernière minute la météo change… Pas facile quand on ne sait pas encore comment identifier et reconnaître le vent idéal pour apprendre le kitesurf en toute sécurité.

 

3 notions importantes sur le vent en kitesurf

Directions du vent

Les termes onshore, sidehore et offshore se réfèrent à la direction du vent par rapport au littoral («shore») et caractérisent ainsi les conditions de kitesurf. Il existe quatre directions de vent différentes :

Side-shore / Side-on-shore

Pour les surfeurs débutants et intermédiaires, le meilleur est un vent constant, qui vient parallèlement au rivage (side-shore) ou en diagonale onshore (side-on-shore). Si quelque chose ne va pas pendant le décollage, vous ne serez pas tiré directement vers le rivage. Étant donné que les kitesurfers rident à un angle droit moyen par rapport à la direction du vent, les kitesurfeurs s’éloignent toujours du rivage puis reviennent au rivage lorsque le vent est side-on-shore ou side-on-shore. De cette façon, tout est mieux réparti sur l’eau. Et si quelque chose vous arrive plus loin, vous ne dérivez pas plus loin, mais parallèlement au rivage, ou même lentement vers le rivage lorsque le vent est à terre.

On-shore

Les conditions on-shore vont souvent de pair avec le shorebreak, ce qui rend le kitesurf beaucoup plus difficile. Les conditions on-shore sont particulièrement problématiques pour les kitesurfeurs car il y a un risque d’être tiré vers le rivage ! Cela dit souvent mieux que d’être tracté au large. MAIS le rivage présente également un gros danger : présence de personnes, d’arbres, de routes ou tout bonnement de sable humide bien dur et abrasif 🤓.

Offshore

Le vent offshore décourage normalement toute mise à l’eau. Le vent offshore a l’inconvénient de venir directement de la terre, de parcourir le relief et donc souvent très en rafales. Si vous êtes débutant, vous ne devriez pas naviguer avec un tel vent.

Vent idéal pour apprendre le kitesurf : side-shore et side-onshore.

kitesurfeur avec un vent idéal pour apprendre le kitesurf
Photo par Clyde Thomas

 

L’échelle de Beaufort

Non ça n’est pas le nom d’une ville ou d’un fromage… 🧀

Il s’agit d’une échelle de mesure des vitesses du vent dont l’abréviation commune est : «Bft».

Il s’agit de l’échelle de Beaufort développée à l’origine par l’amiral britannique Sir Francis Beaufort pour la navigation afin de déterminer le comportement des vagues sur la mer.
De nos jours, ce calcul est utilisé par la plupart des marins, surfeurs ou kitesurfeurs pour mesurer la vitesse du vent. L’échelle divise le vent en douze forces – du calme complet (0) à l’ouragan (12).

Pour le kitesurfer cela ne devient vraiment intéressant qu’à partir de 4 Beaufort. À cette force de vent, la mer est légèrement déplacée, une brise modérée souffle et les premiers kitesurfeurs peuvent s’aventurer sur l’eau avec un grand kite et une planche. Avec un foil, vous pouvez même faire du kite à partir de 3 Beaufort. Cette plage de vent est réservée aux experts, car avec si peu de vent, le plus grand défi est de faire voler l’aile dans les airs. Les débutants devraient donc s’en tenir à 4-5 Beaufort.

 

Les Noeuds

La vitesse du vent peut être donnée en nœuds au lieu de Beaufort. Les nœuds sont une mesure de vitesse qui provient également de la navigation et est basée sur un mille marin. Un nœud correspond à l’équivalent de 1,852 km / h et correspond exactement à un mille nautique.

Le kitesurf est possible pour les débutants à partir d’environ 14 nœuds (4 Bft.). Si la vitesse atteint 30 nœuds (6 Bft.) et que vous débutez, en général il vous sera demandé (ou déconseillé) de ne pas aller à l’eau.

Meilleure force du vent pour commencer environ 12-22 nœuds (4-5 bft).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *